> Dialogue Ouvert finlandais

Le taux de guérison élevé vide les lits d’hôpitaux psychiatriques
(21 MARS 2011)

 Traduit en français par Luc De Bry

L’original en anglais est disponible par ici :

https://beyondmeds.com/2011/03/21/finnishopendialogue/

Et la traduction en néerlandais est disponible par là :

http://opendialoguebenelux.eu/door-daniel-mackler/

 

L’excellent blog « BeyondMeds dot com » dont est tiré cet article ci-dessous est organisé par Monica Cassani, une américaine, ex-psychotique-bipolaire.  Aujourd’hui, février 2021, ce blog est archivé et reste disponible pour celles et ceux qui ont besoin de l’information assez encyclopédique qu’il contient au sujet de la guérison de psychose, du sevrage des drogues psychiatriques, et des conséquences possibles du sevrage et leur prévention.

Ceci est un poste d'invité écrit par le psychologue et cinéaste Daniel Mackler de New York. Ses quatre films montrent des méthodes humanistes et holistiques de guérison des personnes atteintes de psychose. Dans tous les films, les relations sont finalement ce qui guérit. La meilleure des médecines, c’est l’Amour.

Tous ses films sont maintenant disponibles pour visionnage gratuit sur YouTube. Si vous ne les avez pas encore vus, cela vaut la peine de prendre le temps de le faire. Ils ont pour la plupart été traduits en 24 langues.  Les trois avec sous-titres en français sont par ici:

http://wildtruth.net/dvdsub/fr/

L'article ci-dessous a été écrit à la suite d'une conversation que Daniel et Monica Cassani ont eue. Il a révélé que l'hôpital psychiatrique du District de Laponie Occidentale, Nord-Finlande, qu'il avait visité lors de la réalisation de son dernier film, construit dans les années 50, était presque vide. Ils n’ont pas besoin de lits car leur taux de guérison est très élevé !  S’ils en ont utilisent encore quelques uns, c’est afin de protéger des souffrants victimes de violences, d’abus sexuels et autres traumatismes quand nécessaire.

J'ai commencé à demander des précisions sur cette perspective du Dialogue Ouvert qui guérit 80 à 85 pourcents des souffrants et a vidé les lits de l’hôpital psychiatrique, étant donné qu'aux États-Unis, tout ce que nous entendons, c'est qu'il n'y a jamais assez de lits en psychiatrie dans les hôpitaux. Le fait est que si nous guérissions des personnes comme le font les Finlandais du District de Laponie Occidentale, nous pourrions également nous retrouver avec des hôpitaux pour la plupart vides.


POUR LE TEXTE COMPLET, CLIQUER ICI